Le Droit Individuel à la Formation: qu'est-ce-que c'est ?

Le DIF en quelques mots pour choisir la formation qu'il vous faut.

Le Droit individuel à la Formation

L'essentiel

20 heures par an cumulables sur 6 ans (120 H maximum) offert aux salariés pour personnaliser leur formation, après accord de leur employeur, sur ou en dehors du temps de travail, indemnisé ou rémunéré.

Plus de détails

Vous pouvez en bénéficiez si vous êtres en CDI avec au moins un an d’ancienneté dans l’entreprise ou en CDD depuis au moins 4 mois, au prorata temporis.
Il peut porter sur les actions suivantes :

  • adaptation à l'évolution prévisible de l'emploi ;
  • acquisition et/ou développement des compétences ;
  • préparation aux examens et concours ;
  • bilan de compétences ; 
  • validation des acquis de l'expérience.

Vous devez négocier avec votre employeur et être d’accord sur votre projet. Après réception de votre demande écrite, il a un délai d’un mois pour vous répondre. En cas de refus sur 2 années civiles consécutives, vous pouvez adresser votre demande à l’OPACIF.
Le DIF s’effectue en général hors temps de travail en bénéficiant d’une allocation formation égale à 50% de votre salaire net.

Témoignage

Christine, 30 ans est embauchée par un grand groupe de distribution comme gérante de cafétéria. Très vite elle devient acheteuse. « J’avais besoin d’une formation pour m’affirmer dans mes nouvelles fonctions. La première année j’ai suivi un module de formation intitulé « Mieux négocier les achats". Mon employeur m’a même encouragé à renouveler l’expérience l’année suivante et j’ai choisi un module "Argumenter pour convaincre". Sans le DIF je n’aurai jamais osé sollicité mon employeur pour une formation sur mesure ! »

Source: www.forpro-creteil.org

Suivez-nous sur

More Menu